Histoires, anecdotes de Madagascar

Tous les aphrodisiaques

Insolites

Morts stupides


458 avant J.-C. : le dramaturge grec Eschyle aurait été tué par un gypaète barbu qui aurait laissé tomber une tortue vivante sur lui, confondant son crâne chauve avec une pierre.

323 avant J.-C. : le philosophe Diogène dit le cynique se serait donné la mort en se mordant les lèvres pour arrêter sa respiration et s'asphyxier. Selon d'autres versions, il serait mort d'indigestion après avoir mangé un poulpe cru, ou mort des suites d'une infection due à une morsure de chien. Plus probablement, il serait mort de vieillesse, à 80 ans passés (dates incertaines).

882 : le roi carolingien Louis III, au cours d'une aventure amoureuse, se serait fracassé le crâne contre le linteau d'une porte trop basse alors qu'il poursuivait à cheval la fille d'un certain Germund.

1561 : le 24 octobre, l'astronome danois Tycho Brahe serait mort à la suite d’un calcul ou d’une septicémie, ce qui aurait été le résultat de s’être retenu trop longtemps d’uriner pendant un trajet de plusieurs heures en carrosse avec l’empereur hongrois Rodolphe II ou un long repas. Sa mort inspira une expression tchèque : « Je ne veux pas mourir comme Tycho Brahe », prétextant une envie pressante. Il est aussi possible que Tycho Brahe ait été empoisonné selon d’autres sources.

1687 : Jean-Baptiste Lully, compositeur, mourut de la gangrène à la suite d'une blessure au pied due à son « bâton de direction », une longue et lourde poutre de fer dont il se servait pour battre la mesure en la frappant au sol, durant un concert. Le concert devait célébrer le rétablissement du roi d'une maladie

1884 : Allan Pinkerton, détective, s'était mordu la langue après avoir glissé sur un trottoir. Il est mort de la gangrène.

1976 : le chanteur de rhythm and blues du groupe The Yardbirds, Keith Relf, mort électrocuté pendant qu'il jouait de la guitare électrique. La prise de terre de celle-ci n'était pas correctement connectée.

1941 : l'écrivain américain Sherwood Anderson avala un cure-dent à une fête et mourut d'une péritonite.

1966 : Julien Carette, acteur français devenu impotent des suites de l'arthrose, laisse échapper la cigarette qu'il venait d'allumer sur la couverture posée sur ses jambes, qui prend feu, suivie en cela par le reste de l'appartement. Il meurt peu après à l'hôpital de Saint-Germain-en-Laye.

1983 : Tennessee Williams, écrivain américain, décède le 25 février dans sa chambre de l'Hôtel Elysée à New York, en s'étouffant avec la capsule d'un tube d'aspirine. L'abus de stupéfiants semble avoir joué un rôle dans l'ingestion du corps étranger.

Je vous vois !