Histoires, anecdotes de Madagascar

Tous les aphrodisiaques

Tueurs en série

Le tueur du Zodiaque 2


On dénombre 2 500 suspects interrogés au cours des décennies. En avril 2004, la police de San Francisco clôt officiellement l'affaire, bien que l'identité du tueur demeure inconnue et qu'il n'existe pas de loi de prescription pour le meurtre. L'affaire reste ouverte dans le comté de Napa et à Vallejo. Parmi les suspects principaux figurèrent Arthur Leigh Allen, que Robert Graysmith présume être le tueur, et Theodore John Kaczynski, surnommé « Unabomber », qui à l'époque des meurtres résidait à Berkeley. Les noms de Andy Walker, Bruce Davis, Lawrence Kane, Michael O'Hare et Rick Marshall furent également mentionnés parmi les suspects.
À ce jour, la police n'a toujours pas résolu les affaires criminelles liées ou présumées liées au tueur surnommé le Zodiac. En 1978, une seizième et dernière lettre fut envoyée à la police rappelant que le tueur était toujours présent et que jamais il ne serait arrêté. L'auteur précisait également qu'il souhaiterait qu'un film soit fait sur lui. À ce jour le Zodiac n'a plus donné signe de vie mais reste l'un des tueurs les plus énigmatiques en criminologie. L'inspecteur Kelly Caroll qui a repris l'enquête avec son équipe en 2000 a fait savoir que des preuves additionnelles récemment découvertes pourraient leur apporter le profil génétique complet du véritable tueur.
Une comparaison effectuée en 2002 entre l'ADN prélevé sur des enveloppes du tueur semble innocenter Arthur Leigh Allen, mais ne permet pas de conclure que l'ADN prélevé est celui du tueur.
En 2008, l'enquête est relancée. Le nouveau suspect est Jack Tarrance (décédé en 2006) et dénoncé par son gendre, suite à la découverte d'éléments à charge. Le premier double crime attribué de façon certaine au Zodiac eut lieu le 20 décembre 1968 sur la route reliant Benicia et vallejo. Après avoir affirmé aux parents de la jeune fille qu'ils se rendaient à un concert de Noël, Arthur Faraday et Betty Lou Jensen se sont rendus dans un coin isolé bien connu des amoureux de la région, à proximité du lac Hermann. À 23H30, ils sont assassinés au pistolet. Le samedi 4 juillet 1969, Darlene Elizabeth Ferrin et Michael Renault Mageau sont attaqués au pistolet sur le parking du golf de Blue Rock Springs. Ferrin décéda lors de son transport à l'hôpital alors que Mageau survécut.
D'après son témoignage, une voiture se gara tous feux éteints avant de repartir à grande vitesse vers Vallejo. Environ 5 minutes plus tard, la voiture était de retour et stationna derrière eux les illuminant de ses phares. Un homme sortit et marcha vers eux les éblouissant avec une lampe. A ses manières, Michael Mageau crut avoir affaire à un policier et se mit à chercher sa carte d'identité. L'homme tira alors 5 balles sur ses deux victimes avant de faire demi tour vers sa voiture. Entendant Michael Mageau gémir, il revint sur ses pas et tira deux nouvelles balles sur chacune de ses victimes.
L'agression suivante eut lieu le 27 septembre 1969 sur les bords du lac Berryessa. Cecilia Ann Shepard et Bryan Calvin Hartnell y furent poignardés à de multiples reprises. Cecilia Shepard succomba deux jours plus tard alors que Bryan Hartnell survécut. D'après le témoignage de ce dernier, un homme portant une cagoule et sur ses vêtements le symbole de la mire caractéristique du Zodiac s'approcha d'eux. Les menaçant d'un pistolet, il leur demanda leur argent et les clés de leur voiture pour partir au Mexique. Il demanda ensuite à Cecilia Shepard d'attacher Brian Hartnell, et une fois ceci fait, il l'attacha, elle, et resserra les liens de son compagnon. Il leur déclara alors qu'il allait les poignarder, ce qu'il fit à 6 reprises pour Hartnell et à 10 reprises pour Shepard. Il se dirigea alors vers la voiture de Hartnell sur laquelle il grava le symbole de la mire et les dates de ses agressions.

Lire la suite...

Retour Zodiaque 1...

Je vous vois !